Entreprise Innovation

Stop looking for the next BIG IDEA and start exploring !

Il nous arrive souvent quand on arrive chez un partenaire grande entreprise de découvrir plusieurs initiatives de brainstorming pour identifier la prochaine grande idée. Et sans surprise les résultats sont… décevants !

Alors oui la démarche est inclusive parce que l’entreprise a fait participer l’ensemble des directions, elle est collaborative parce que les idées sont retravaillées avec tous et elle est créative parce que sans règles, dans des espaces funs (avec de jolis dessins sur les murs) et avec plein de post-its de toutes les couleurs…

Malgré tout, ces initiatives restent des échecs (assumés ou non d’ailleurs). Mais pourquoi ? Est-ce que ces concepts à la mode ne sont finalement que du marketing fait pour vendre des prestations de conseils sans vraie valeur ? Notre organisation n’a-t-elle juste pas les bons talents ou la bonne culture ? 

En fait, il y a pour nous 2 problèmes majeurs avec cette démarche qui pourtant donne l’impression de toucher tous les éléments à la mode.

1- L’incompréhension que l’innovation est avant tout basée sur l’incertitude pas le risque !

L’innovation vient de l’inconnu. Si l’on accepte cette réalité on comprend tout de suite qu’il est totalement futile de réunir les personnes les plus brillantes d’une entreprise pour capitaliser sur leur savoir… par définition on ne sait rien de l’inconnu.

Ensuite certains pensent que comme un projet innovant a seulement 1 chance sur 10 réussir que du coup si on en fait 10 on devrait statistiquement quelque chose qui en sort. Sauf que si 10 projets sur 10 sont basés sur ce que l’entreprise pense savoir du coup aucun d’entre eux n’est innovant par nature. Sans compter que 10 projets de solutions ne démontrent leur échec qu’une fois implémenté. Ils sont donc chers à mettre en œuvre et chers à abandonner…

2- L’innovation ne trouve pas son origine dans des idées mais dans des problèmes/besoins !

Le problème avec les initiatives de brainstorming est que justement elle se focalise sur des idées. Au sein des entreprises on parle toujours de boite-à-idées. Oui d’idées comme ça, potentiellement cadrées par un grand thème comme l’excellence opérationnelle ou la satisfaction client, mais jamais ou presque autour de problème concret.

Cette approche, dite « solutionniste », limite fortement la créativité car elle ne peut se nourrir que du savoir actuel de l’entreprise et n’encourage pas l’esprit d’apprentissage et de découverte nécessaire à l’innovation.

Alors quoi faire ? Ici les méthodes des industries extractives (mines, pétroles) sont à reprendre.

Identifier des champs d’exploration à fort potentiel 

Comme dans l’exploration minières et pétrolière, il est d’abord important d’identifier les champs d’exploration. Comment ? En identifiant où sont les problèmes et enjeux majeurs de l’entreprise. Vous avez un problème de rétention clients ? Allez explorer leur comportement en situation de rétention et en situation de départ dans votre domaine et dans d’autres. Vous êtes challengé par de nouveaux concurrents ? Etudiez pourquoi et comment leurs clients les choisissent et les utilisent.

Ici le brainstorming est utile car les problèmes sont en général connus au sein de l’entreprise. Une démarche transverse et ouverte peut même permettre de mieux cadrer et comprendre le problème à travers la perspective de différentes fonctions et des différentes conséquences de ce problème au sein de l’entreprise.

Explorer plusieurs possibilités/opportunités à moindre coût (prototypage rapide)

Comme l’innovation existe dans l’exploration de l’inconnue, la démarche doit similairement être construite autour de la réduction de cette inconnue. 

Pour se faire aucune entreprise ne peut se permettre de lancer des centaines de projets massifs de solutions. Cela couterait beaucoup trop chers avec trop de peu de réussites. Ce serait comme tirer dans le noir sans savoir où la cible se trouve. Il est donc nécessaire de multiplier les expérimentations courtes et à faible coût afin de pouvoir générer un maximum d’apprentissage. Ces expérimentations créeront de nouvelles connaissances qui pourront alors informer des expérimentations encore plus précises avant d’aboutir à une innovation effective. Maintenant parlons-nous d’une innovation incrémentale ou d’une innovation de rupture ? Seul l’avenir nous le dira. Dans l’absolu, une innovation, même incrémentale, créée de la valeur et peut être un vrai levier de différenciation. 

Ensuite il n’y a qu’une seule certitude, celui qui ne cherche pas ne trouvera jamais… 

Comments (3)

  1. Pablo Villalpando
    May 24, 2019 Reply

    SEO is always changing so leaving the strategy and tactics to Onum has more than paid for itself. We estimate ROI is over 10 to 1 – I can’t say enough about this team.

    • Pablo Villalpando
      July 15, 2019 Reply

      Onum has been extremely consistent and reliable through our entire engagement. Our results speak for themselves.

  2. Pablo Villalpando
    August 12, 2019 Reply

    It also gives you insights on your market’s behavior such as location, times of activity, frequency of searches, technologies used, product preferences, etc.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *